[FR] [ENG] Mes 7 piliers pour voyager responsable│My 7 rules to travel in a sustainable way


Maroc - Sénégal par voie terrestre, en passant par le Sahara Occidental, la République Sahraoui et la Mauritanie : sans doute l'un de mes meilleurs souvenirs de voyage (pour l'instant)

(Sahara Occidental, 2017, © The Gold Diggers Project)

Quand je ne travaille pas sur le projet, je me balade (eh oui vous croyiez quoi ? ) !

Le tourisme peut être un bon moyen de développement économique pour les pays, mais nous connaissons tous les ravages écologiques, sociaux et même finalement économiques que cette industrie peut apporter.

J'essaie donc, autant que faire se peut, de voyager de la façon la plus responsable possible (même s'il est vrai qu'un voyage de cette envergure aura de toute façon une empreinte carbone considérable), et de suivre ces 7 règles :


When I don't work on my project, I love wandering (what did you think?) !

Tourism could be a great opportunity for local economies, but, as you may know, could also cause ecological, social and even economical disasters.

Then I try, as far as possible, to travel in a sustainable way (even if, such a trip has definitely a significant carbone footprint), and to follow these 7 rules :


Découvrir les forêts de palmeraies de la Carbonera en vélo et sans jeep pour aider dans les montées, c'est physique, mais magique !

(Colombie, 2018, ©The Gold Diggers Project)

___

1. Eviter le plus possible les trajets en avion


Bannir les vols intérieurs et privilégier les voyages terrestres entre pays voisins. À mon retour, trouver un bon moyen de compenser le bilan carbone de mes trajets en avion.


1. Avoid flights as much as possible


Ban domestic flights and favour land travel between neighboring countries. Back from my trip, find a way to offset my carbon footprint.

Traversée de l'Océan Atlantique en voilier, un rêve réalisé.

(2017, ©The Gold Diggers Project)

___

2. Manger responsable et soutenable


Privilégier la nourriture locale et minimiser la consommation de viande/poisson.

Banger bio, quand c'est possible.

Se renseigner sur les modes d'agriculture et d'élevage qui représentent localement des dangers pour l'environnement (les élevages de crevettes en Equateur ont provoqué la disparition des mangroves et des biotopes qu'elles abritaient, l'huile de palme, comme tout modèle d'agriculture intensive, provoque la déforestation et la disparition d'espèces).


2. Eat in a responsible and sustainable way


Favour local food and minimize meat and fish consumption.

Eat organic food when possible.

Get informations about agriculture and farm models which are dangerous locally (shrimp farming in Ecuador that caused the disparition of mangrove swamps, palm oil and any form of intensive agriculture, that cause deforestation and eventually the disparition of species).

___


Mon kit anti-vaisselle jetable (assiette, tupperware, verre et couverts). Admirez ma sublime pochette réalisée par mes doigts joufflus avec des chutes de tissus Madras de Guadeloupe et un coquillage du Cap-Vert. (2018, ©The Gold Diggers Project)

3. Minimiser ma production de déchets


Privilégier entre autres, savons/déodorants solides, l’eau du robinet (quand c’est possible), refuser les sacs plastiques (toujours avoir sur moi un sac ou tote bag), bannir les pailles, et toujours avoir sur moi mon kit vaisselle pour éviter la vaisselle jetable quand je souhaite manger dehors et faire le plein de jus de fruits frais.


3. Limit my waste production


Prefer among others, solid soap/deodorant, tap water (when possible), refuse plastic bags (always bring a bag or tote bag), ban straws, always bring my crockery kit when I want to eat outside or drink fresh fruit juices. ___

Visite du Parc National du Djoudj avec Ousmane,

un eco-guide issu du peuple natif de la zone du parc (campement-villageois)

(Sénégal, Novembre 2017, ©The Gold Diggers Project)

4. Privilégier des formes de logement à impact positif sur l’économie locale


Par exemple éviter AirBnb quand il s’agit de logement entier dédié à la location touristique.

5. Besoin de vêtements ?


Aller en friperie ou privilégier l’artisanat local. 6. Envie de faire un volontariat ?


Bannir les formes de volontariats qui remplacent des emplois locaux (comme dans les hostals ou les missions de baby-sitting). 7. Privilégier des activités touristiques à impact positif


Impact social, écologique et non dangereux pour les animaux. Pour ça je m’appuie entre autre sur le Guide Tao ou le bouche à oreilles (demander aux locaux c'est génial car ça crée du lien ! ). Il existe aussi l'appli open-source FairTrip.

___

"Nio Far", l'arbre que j'ai planté dans une ferme eco-touristique.

J'ai choisi un Moquillo, arbre endémique, qui a l'avantage de particulièrement attirer les abeilles. Aussi, il produits des fruits succulents pour les oiseaux et ses feuilles soignent la fièvre.

Nio Far veut dire "on est ensemble" en wolof.

(Sibundoy, Colombie, 2018, ©The Gold Diggers Project)

4. Prefer accommodation models with positive impact


For instance, ban AirBnb when it's about entire apartments dedicated to touristic rental.


5. Need clothes?


Buy second hand or favour local crafts.


6. Want to make a volunteer mission ?


Ban any form of volunteering that replace local jobs (like in hostals or baby-sitting missions).


7. Prefer touristic activities with positive impact


Social, ecological impact and harmless for animals. Find an ethical travel guide and ask locals (and it creates connection with people !). There's also the open-source app FairTrip.



Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

© The Gold Diggers Project  - Coulag Design

  • Black Facebook Icon
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now