De Dakar à New York, les récupérateurs et récupératrices en danger

La propagation du coronavirus à travers le monde renforce particulièrement la précarité et la vulnérabilité des personnes qui, chaque jour, collectent, récupèrent et revendent les déchets. Des associations d’Inde, du Sénégal, d’Afrique du Sud, des États-Unis ou des Philippines donnent voix à leurs difficultés et leurs revendications. Dans un article précédent, nous faisions le point sur la situation des biffin.e.s (personnes qui récupèrent et revendent les objets jetés) en Île-de-France : le confinement a entraîné la fermeture de leurs lieux de vente (marchés, puces, vide-greniers), tandis que les risques de répression et de contamination découragent beaucoup de faire les poubelles. Ce faisa

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives

© The Gold Diggers Project  - Coulag Design

  • Black Facebook Icon
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now